Palo Alto

When hunters become hunted
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A besoin d'un docteur! [Libre]

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Dim 13 Mai - 5:08

Le jeune chasseur sourit à la réplique de Leyla, sans se départir de son sourire. Il savait qu’elle devait le trouver énervant, chiant, bref, à tuer, mais qu’en même temps… c’est cela qui le faisait sourire, et puis, c’est toujours mieux que de faire la tête, non ? Il était là, plein de sang et crevé, à côté d’une séduisante jeune fille, ils chassaient tous les deux un démon qui demeurait introuvables, que demander de plus ? A part un bon lit, honnêtement, Stephen trouvait tout parfait !

Sans compter que Leyla finit par lui répondre. A la limite, le jeune homme s’en fichait un peu, la question n’avait été qu’un prétexte pour qu’elle lui en pose un à son tour. Enfin, il serait faux de dire qu’il s’en fichait… ainsi, elle chassait depuis l’enfance. Tout comme lui, en fait : cela expliquait la voiture et l’équipement, mais pas sa bizarre fixation sur les élus. Mais bon, ça, Stephen n’allait pas tarder à en percer le secret, il devait donc prendre son mal en patience. D’ailleurs, elle lui reposa sa question étrange : que savait-il des élus ?


**A part que ce sont des monstres avides de sang ? Rien du tout**

Pensa-t-il, observant la jeune femme en silence. Il l’avait obligé à s’arrêter, et ils se tenaient tout les deux, face à face, dans la pénombre des ruelles. Des cibles de choix, mais pour l’instant, Stephen était concentré sur autre chose : sa réponse. En même temps, il s’efforça de ne pas montrer sa déception quand Leyla retira sa main, rompant le contact : oui, il devait se l’avouer, un moment, son espoir vacilla. Ce serait-il trompé, ne ressentait-elle rien pour lui ? Mais rapidement, sa fierté reprit le dessus : impossible, il avait raison.

"Les Elus… ce sont des humains ordinaires, qui possèdent des pouvoirs pas vraiment ordinaires. Pour la plupart, leurs mères sont mortes, tuées par un démon, et ils ont commencés à develloper leurs pouvoirs y’a quoi… six mois, un an ? Je suis pas très sur."

"Et sinon, à part ça… je sais pas trop quoi te dire d’autre. Ca répond à ta question ?"

**Ah si, au fait, mon père a été buté par l’un d’entres eux.**

Ajouta-t-il mentalement, avec une amertume qui l’étonna lui-même. Il devait bien se l’avouer, il avait beaucoup de mal à faire son deuil. Peut-être une fois tous les Elus exterminés, il parviendrait à passer à autre chose, mais pour l’instant… Il n’avait rien dit à personne, même pas à Veronica, mais régulièrement, son père venait hanter ses cauchemars. Il lui reprochait d’avoir échoué, de ne pas avoir fait ce qu’il fallait, de n’être pas à la hauteur… Souvent, Stephen se réveillait en sueur, prêt à hurler mais retenant son cri au dernier moment. Cela faisait un moment que ça durait, et ça expliquait en grande partie ses nombreuses nuits blanches. Il chassait toute la nuit, rentrait épuisé et s’endormait profondément, d’un sommeil sans rêves, avant de se réveiller et de recommencer à faire semblant de vivre.

La mort de son paternel l’avait troublé bien plus qu’il ne voulait l’admettre, mais il avait enfoui ses problèmes dans un coin de son cerveau, décidant que les ignorer les aideraient à disparaître. Ca marchait pas des masses, mais bon… Dévisageant le jeune interne, il s’efforça de mettre ses problèmes de côté et esquissa un sourire, beaucoup moins moqueur qu’il y a quelques minutes, quand Leyla s’efforça de se justifier.

"Moi au moins, je n’aurais pas perdu tous mes moyens devant une jeune fille endormie… enfin, je dis ça, mais je ne vise personne, tu vois. Je dis ça comme ça."

Leyla avait détourné le regard, mais celui de Stephen s’attarda sur les traits de la jeune fille, admirant chaque détail comme pour mieux les graver en lui. Au bout d’un moment, il s’éclaircit la gorge et, toujours sans bouger, demanda à mi-voix.

"Pourquoi tu voulais savoir ? Pour les Elus ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Dim 13 Mai - 16:15

Elle le regarda, qu'allait il bien pouvroir répondre à cette question... C'est au même moment qu'elle se concentra sur les pensées du jeune homme, elle devait d'ailleur le regard dans le vide pendant quelques seconde. Et malheuresement avec ce qu'il venait de penser, ses craintes se confirmaient. Il les detestait, mais des monstres avides de sang ?! C'était pas un peu exagéré par hazard ?! Qu'avait il bien pu se passer pour qu'il est cet avis sur les élus ?! Trop de questions...

Enfin sa réponse orale était comme elle l'avait prédit, totalement inutile, on aurait même cru qu'il avait chercher le mot dans le dictionnaire pour lui répondre ce genre de choses. Elle ne pu alors s'empecher de sourire, si il savait qu'elle lisait dans ses pensées... Il sourirait surement moins, mais elle n'avait aucune intention de lui dire. De une car il la tuerait surement et de deux car elle ne comptait pas le dire à qui que ce soit, et encore moins à lui qui detestait les élus.

Elle allait ensuite répondre à sa question quand une autre pensée du jeune homme entra dans sa tête, celle là, elle n'avait même pas chercher à l'entendre, mais c'était fait, et ça expliquait en fait pas mal de choses... Alors son père c'était fait tuer par un élu, voilà pourquoi il les detestaient tant. Ses questions trouvaient des réponses finallement, même si elle n'était pas donné par le jeune homme.

Elle le regarda alors dans les yeux, avec en quelques sortes de la compassion dans ses yeux pendant quelques secondes seulement. Elle ne voulait pas qu'il se doute de quoi que ce soit, et puis, elle detestait le fait que les gens pouvaient avoir la moindre compassion pour elle, alors elle allait éviter de faire de même avec lui. Mais le regard qu'ils échangèrent à ce moment là, cet échange était assez intense, et elle se sentit alors obligée de le couper en retirant sa main, pourquoi ?! Tout simplement, car elle aurait pu l'embrasser, et qu'elle l'aurait surement regretté après.


"Disons que ta réponse est sans surprise..."

Elle savait très bien ce que fesait le fait de perdre son père, elle le savait même trop bien, et elle comprenait sa haine envers les élus, mais l'élu qui avait fait ça, avait du le faire sans s'en rendre compte, sans faire exprès. Bien sur elle n'essayait pas de montrer qu'elle était légèrement triste pour lui, parce que oui, elle avait tout de même un coeur, même s'il était bien caché.

Elle entendit ensuite son autre remarque, il arrivait à l'exaspérer dans n'importe qu'elle situation apparement, elle le regardait toujours droit dans les yeux.

"Je n'ai pas perdue mes moyens je..."

Elle ne trouvait pas vraiment de fin à sa phrase, disons qu'il avait raison dans un certain sens, elle avait baissée sa garde... Et elle n'aurait surement pas du d'ailleur.

"Laisse tomber !"

Elle se remit alors à marcher quittant le jeune homme du regard, ce n'était pas très bon de se perdre de trop dans son regard, et puis déjà qu'il avait compris qu'elle était attirée par lui, alors elle ne voulait pas lui faire trop de joie... Lorsqu'il lui demanda alors pourquoi elle s'interessait aux élus, elle s'areta de nouveau et se tourna alors vers lui pour lui répondre.

"Je sais pas... Disons qu'ils m'intriguent..."

Elle reprit ensuite sa marche sans l'attendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Dim 13 Mai - 17:07

Voilà, il avait répondu, elle devait être contente. Bon, d’accord, sa question ne devait pas l’éclairer plus que ça, mais ce qu’il pensait, lui, des Elus, c’était son secret, et cette fille n’avait pas à le savoir. De toute façon, elle avait demandé ce qu’il en savait, pas ce qu’il en pensait.
Bon, c’était jouer sur les mots, mais à la limite, ce n’était pas un mensonge, c’était une…façon détournée de ne pas dire la vérité. Si elle voulait des réponses claires, elle n’avait qu’à poser les bonnes questions, après tout.

Leyla leva la tête pour le regarder, et Stephen sentit quelque chose de bizarre… pitié, compassion ? Hé, pourquoi pensait-elle cela ? Il n’avait rien dit, rien montré, pourquoi lui faisait-elle cette tête-là ? Mais il crut avoir rêvé, car cela disparu en quelques secondes, aussi se contenta-il de la regarder d’un air curieux, avant de lui aussi détourner les yeux. Même s’il avait vu juste, il n’avait pas envie de savoir pourquoi elle pensait qu’il y avait des raisons d’avoir pitié de lui.

Il était heureux, malgré tout. Il avait un boulot passionnant, une petite sœur adorable, quelques amis… une petite vie tranquille, quoi. Il n’avait pas besoin qu’on s’apitoie sur lui. Il était orphelin, et alors ? Sa mère était morte quand il était très jeune, il ne se rappelait pas grand chose d’elle : il l’avait perdu à 6 ans à peine, alors, il s’était habitué. Pour son père, eh bien… c’était difficile, compliqué, mais il était mort et Stephen n’avait pas besoin de pitié. Il était mort, un point c’est tout : il fallait arrêter de pleurer et passer à autre chose, et c’est ce qu’il s’efforçait de faire en tuant des Elus. Pas besoin de pleurer sur l’épaule de quelqu’un, pas besoin de confier ses peurs et sa douleur à quelqu’un d’autre que lui-même.

Leyla venait de lui lâcher la main, et elle répondit à son commentaire. Finalement, elle avait du se sentir visée… bon, c’était le but, mais quand même ! Elle laissa sa phrase en suspens, et Stephen se contenta d’un sourire dubitatif, levant les mains en un geste de défense :


"C’est bon, pas besoin de te justifier. Je promets de garder ça pour moi"

Ajouta-t-il en riant, observant la jeune femme qui repartit en chasse. Il l’énervait, il le savait, et ne pouvait s’en empêcher. Cela le faisait rire qu’elle essaye en vain de se justifier, de lutter contre ce que tous les deux savaient. Elle finirait par craquer, il en était sur…enfin, s’ils ne mourraient pas avant ! Un mouvement soudain attira son attention, et il vit une ombre se glisser dans un coin sombre. Ce n’était pas la démone, il en aurait mis sa main à couper, mais qu’est-ce que cela pouvait bien être… Il n’y avait aucun bruit, et c’était d’ailleurs étrange. Vérifiant d’un mouvement de la main la présence du couteau attaché à son poignet, il se détourna et rattrapa Leyla en courant. Il n’allait pas la laisser partir toute seule, elle risquait de se retrouver dans les ennuis s’il n’était pas là !

Soudain, la jeune femme s’arrêta de nouveau, et Stephen jeta un regard inquiet derrière lui. C’était pas une bonne idée de s’arrêter toutes les cinq minutes, sûrement pas. Il avait un démon à chasser…bon, en même temps, si Melissa était là, elle aurait déjà attaqué. A moins qu’elle leur ait envoyé un petit copain pour les retarder, ce qui expliquerait la présence de la chose bizarre derrière eux. Stephen observa la jeune femme un instant, hésitant à la mettre au courant, et décida que non. Si quelque chose était sur leurs traces, cela voulait dire qu’ils étaient sur la bonne piste, et ça, hors de question de le dire à Leyla. Pour qu’il l’entende se vanter pendant des heures ? Pas moyen !
La jeune interne lui répondit, puis repartit. Stephen fut obligé de lui courir derrière, et ça commençait à l’énerver un peu. Il fallait vraiment qu’ils aient une discussion ailleurs qu’au milieu d’une rue !


"Attends, tu te fiche de moi ? Ils t’intriguent ? Je suis pas débile, ce que je viens de te dire, au moins les trois quarts des chasseurs sont au courant, c’est pas une nouveauté. Et toi, tu te contente de ça ? Non, tu voulais savoir quelque chose de spécial, mais quoi… Si tu ne me dis pas ce que tu veux savoir, ça va être plutôt difficile de t’aider !"

Bon, il venait de lui avouer qu’il avait donné une réponse banale, mais il voulait vraiment une réponse. Pourquoi n’arrêtait-elle pas de lui parler d’élus ? Etait-elle une de ces chasseuses qui pensent que les élus sont des anges tombés du ciel, destinés à faire le bien et blablabla ? Stephen, lui, ne croyait plus au Père Noël depuis très longtemps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Dim 13 Mai - 17:38

Elle le regardaquelques instant alors qu'il levait les bras au ciel. Il était si fier de lui, si prétencieux, c'était impressionant... Elle avait rarement vu autant d'égo en une seule personne, il fesait très fort. Elle commença à partir et dit à voix basse comme pour elle même d'une façon assez enervée... Elle grimaça en l'imitant parler...

"Pas besoin de te justifier... Je t'en foutrais des justifications moi !"

Mais il la rattrapa de nouveau, il ne pouvais pas se passer d'elle ou quoi ?! Et puis elle ne se retrouverait pas dans les ennuies, de toutes manières même si c'était le cas, ça n'aurait pas été la première fois, ni même la dernière, elle s'en était toujours sortit alors pourquoi pas maintenant ?! Elle ne mourrait pas avant d'avoir vengé son père de toutes manières, c'était impossible. Elle savait très bien se battre, et lorsqu'elle ne se fesait pas attacher à des chaises parce qu'elle était occupée à autre chose, elle se debrouillait très bien. Elle n'avait pas besoin de lui, contrairement à ce qu'il pouvait croire.

Elle continua alors de marcher à ses cotés, il semblait énérvé... Ce qui réjouissait la jeune fille, les rôles étaient enfin inversés, elle, elle avait appris ce qu'elle voulait maintenant, et d'ailleur, elle devrait regler cette histoire juste après avoit détruit Mélissa. Enfin à la base, elle avait prévue de tuer ce Stephen... Mais là, elle allait avoir plus de mal. Elle soupira intérieurement, si seulement il avait été vieux et moche, et qu'il était désagréable, ça n'aurait pas autant compliqué tout ça.

Elle se tourna alors vers lui, il semblait si perplexe, il ne savait pas trop quoi penser d'elle, et elle devait avouer que ça la fesait sourire, beaucoup sourire. Elle continua mais cette fois d'un pas plus rapide, elle avait très bien vu cette ombre qui les suivait. Elle tentait cependant de paraître le plus normal possible, sinon, ce qui les suivait, quoi que ce soit, se douterait de quelque chose.


"Je crois plutôt que c'est toi qui aurait besoin de réponse... Moi je sais déjà tout ce que je veux savoir"

Elle continua alors de marcher, et elle tourna alors dans une ruelles, là elle se mit alors à courir, pour rejoindre une autre ruelle, elle tira Stephen et ils se retrouvèrent ainsi dans un cul de sac. Ce qu'elle voulait, c'était savoir ce qui les suivait avant de l'attaquer... Mais vu qu'elle ne connaissait pas les rues, elle ne s'attendait pas à se retrouver dans un cul de sac. Stephen allait parler, mais elle posa un doigt sur sa bouche et lui chuchota.

"Chut... On est suivit !"

Ils étaient desormais à une proximité trop importante, et très troublante aussi, elle detestait la façon dont elle se sentait, c'est vrai, elle se sentait trop bien, et elle ne voulait pas s'avouer à elle même qu'elle était réellement attirée par lui, mais malheuresement c'était le cas.
Elle jeta alors un coup d'oeil dans l'autre ruelle, l'ombra s'approchait, mais il fesait trop sombre pour qu'elle puisse savoir ce que c'était... Malheuresement... Elle se tourna alors vers Stephen, puis se decala pour qu'il prenne sa place. Encontinuant de chuchoter, elle le regarda alors dans les yeux.


"C'est quoi à ton avis ?!"




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Dim 13 Mai - 18:51

Leyla le regardait en souriant, et Stephen dut s’avouer qu’elle avait un sourire particulièrement ravissant. Enervant, mais ravissant. Elle n’était pas tombé dans le panneau, et elle avait appris ce qu’elle voulait savoir… rapidement, le jeune homme réfléchit à ce qu’il lui avait dit, mais il avait beau se repasser le film dans sa tête, il ne voyait pas vraiment où il s’était trahi. Par contre, cela tournait nécessairement autour des Elus, ce qui voulait dire qu’elle avait une petite idée de ses activités parallèles. Mais comment l’avait-elle appris ? Il n’avait rien laissé échapper qui puisse lui mettre la puce à l’oreille !

Stephen haussa les épaules. Il faudrait qu’il sache comment elle a pu le savoir : son nom, un mot qu’il aurait laissé échappé par erreur ? Impossible, il avait fait gaffe. Mais quoi, alors ? Elle avait raison : il cherchait les réponses, et elle n’était pas prête à lui en donner. Comment la convaincre, c’était ça la vraie question… mais le jeune chasseur n’eut pas le temps d’y songer : Leyla se mit à courir, l’entraînant à sa suite, enchaînant les ruelles jusqu’à se retrouver dans un cul-de-sac. Elle le poussa contre le mur, et il s’apprêtait à protester quand elle mit un doigt sur les lèvres en lui disant de se taire.

D’habitude, le jeune homme ne se laissait pas commander, mais là… ils étaient l’un contre l’autre, et leurs respirations haletantes se mêlaient dans l’air plutôt frais de la nuit. La sensation de la peau de Leyla tout contre ses lèvres, sa présence à ses côtés lui ôta toute envie de se rebeller. L’espace d’un instant, il avait même oublié ce qu’il faisait là, trop occupé à savourer l’instant présent…mais un grognement le rappela rapidement à la réalité. Poussant un léger soupir quand la jeune femme s’écarta de lui pour le laisser prendre sa place, il se glissa jusqu’à l’arrête du mur, risquant un coup d’œil avant de répondre à la jeune femme.

Une ombre noire se faufilait dans la ruelle. Grande et massive, on aurait pu la prendre pour un énorme chien, si ce n’était deux yeux jaunes qui brillaient d’une façon que Stephen jugea particulièrement maléfique. La bestiole semblait humer leur piste, et le chasseur se douta que ce n’était qu’une question de temps avant qu’elle ne les trouve. Qui avait envoyé ce truc ? La démone ? Où était-ce une simple coïncidence ? Stephen ne croyait pas trop au hasard, aussi laissa-t-il la question de côté pour l’instant.

Il sentait la chaleur de Leyla tout contre lui et détourna les yeux de la chose, observant la jeune femme dans l’ombre de leur petite cachette. Elle lui demanda ce que c’était, et il se pencha vers elle pour chuchoter


"Je sais pas, mais ça nous suis depuis un bon bout de temps. On dirait une espèce de chien démonique, peut-être le compagnon de cette fille, pour ce qu’on en sais. En tout cas, ça n’a l’air ni d’un esprit, ni de quelque chose d’imaginaire. Donc…"

Il fit glisser la lame d’argent qu’il avait euh…emprunté à Leyla jusque dans sa main, testant le poids de l’arme en la faisant tourner entre ses doigts. Elle était vraiment pas mal, et il aurait du mal à la rendre quand ça serait fini. Regardant à nouveau la jeune femme, une lueur malicieuse dans les yeux, il acheva sa phrase.

"Donc, on peut le tuer. De toute façon, il ne va pas tarder à nous retrouver : faut juste espérer qu’il soit tout seul."

Jetant un coup d’œil à l’avancée de la bête, il fit glisser le canon dans sa ceinture, s’assurant de pouvoir prendre l’arme à feu s’il en avait besoin. Elle était chargé à balles réelles, mais ça devrait faire mal tout de même, sans doute assez pour faire fuir cette bestiole. Il sentait le souffle de Leyla dans son dos et, avec un sourire charmeur, la laissa passer devant lui.

"Honneur aux dames. Si je peux me permettre un conseil, on devrait l’affronter, parce qu’ici, y’a pas assez de place pour bouger à deux.
Je me lance, et tu me couvre ? J’ai toujours eu le feeling avec les bêtes."


Il ne laissa pas à la jeune femme le temps de répondre, et se glissa au milieu de la rue, son canon court à la main, le poignard pendu à sa ceinture. Que craignait-il ? Si Melissa attaquait, Leyla était là pour le couvrir, et il avait affronté pire que cette bestioles.

"Et, l’affreux ? C’est moi que tu cherches ? Bouges-toi, j’ai pas toute la nuit !"

La chose sombre releva la tête en grondant, ses canines faisant comme une tache de lumière dans toute cette noirceur. Seulement, elle n’était pas seule : deux autres se glissèrent à côté de lui, jetant un regard mauvais au jeune chasseur.

**Oups**

Pensa Stephen, sans pourtant se laisser démonter. Le renfort était caché derrière le mur, et ce n’étaient pas trois malheureux chiens de salons qui allaient lui faire peur. Il ne détacha pas ses yeux des bestioles, qui semblaient hésiter à attaquer. Finalement, poussant un long grognement, le premier fit mine de se jeter sur le chasseur… et recula en poussant un affreux glapissement. Stephen avait tiré, et la créature avait senti la balle. Ses compagnons grognèrent de plus belle, et le jeune chasseur leur adressa un sourire goguenard en rechargeant son arme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Lun 14 Mai - 22:01

Elle n'avait peut être pas eut une si bonne idée que ça de l'attirer jusqu'à cette ruelle étroite, car il était à une proximité tellement forte que ça pouvait presque en devenir génant. A vrai dire elle se sentait plutôt bien à l'endroit où elle se trouvait, collé ou presque à Stephen, c'était plutôt agréable, enfin ça aurait été mieux dans une autre situation. Enfin bref, elle se retira alors pour le laisser passer, c'était pas vraiment le moment pour ce genre de choses à vrai dire.

Elle le laissa alors regarder pour voir ce que ce montre était, puis pour lui répondre, il s'approcha dangeuresement d'elle, un peu trop à son gout d'ailleur... Elle n'entendit même pas le début de sa phrase, il avait tendance à la deconcentrer du but, et elle detestait ça. C'était d'ailleur une des principales raisons pour lesquelles elle preferait ne pas avoir le moindre sentiments pour quelqu'un, c'était disons plus simple, car les sentiments embrouillait forcément l'ésprit, comme c'était le cas en ce moment. Elle se reconcentra alors de nouveau sur ce que Stephen lui disait, et apparement cette chose était une simple bestiole, quoi de plus facile, une balle bien placée et s'en était terminé avec elle.

Il quitta quelques seconde son regard pour y revenir ensuite, avec cette lueur malicieuse, qu'elle trouvait particulièrement séduisante... Elle secoua la tête, elle devait arreter de penser ce genre de chose, où elle finirait par baiser sa garde au mauvais moment, comme elle l'avait fait avec Melissa plus tôt dans la nuit. Puis il lui annonça qu'il allait y aller et qu'elle devait le couvrir, elle s'empressa alors de répondre...


"Je crois pas que..."

Mais trop tard, le jeune homme était déjà partit.

"Ce soit une bonne idée..."

Ce qu'il pouvait être bornée et enervant lorsqu'il s'y mettait, elle poussa un soupire et regarda alors la scène en restant cachée pour le moment, c'est de là, qu'elle pourrait le mieux l'aider. Elle l'écouta parler, c'était peut être pas le moment de faire le malin et de dire ce genre de choses, elle leva les yeux au ciel, alala il était obligé de faire des choses stupides.

Puis elle vit alors deux autres créatures se tenir à ses cotés, aie, ça allait être plus difficile que ça y paraissait apparement. Elle ne bougea cependant pas de sa cachette, après tout pour le moment le jeune homme semblait se débrouiller à la perfection, et il n'avait pas besoin d'elle, elle préférait rester en retrait au cas où, c'était plus prudent de sa part, même si ça l'enervait un peu de pas pouvoir être en pleine action, elle devait se l'avouer, il venait de lui piquer la vedette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Lun 14 Mai - 22:37

Stephen avait entendu la phrase de la jeune fille, mais n’y avait prêté aucune attention. Son truc, c’était plutôt la réflexion d’habitude, mais là, il avait un plan… attirer l’attention de Melissa. Et ce n’était absolument pas parce qu’il voulait faire le malin devant Leyla qu’il se conduisait comme un appât, alors là, pas du tout ! Bref, pour réussir son plan, il fallait rentrer dans le tas, ce qu’il avait fait. Il était couvert, donc aucun problème, même si apparemment, les balles ne tuaient pas ces machins. Peut-être de l’argent, comme pour les loups-garous, mais il n’en avait pas, à part son couteau. Disons qu’il s’était préparé à attaquer un démon, pas des espèces de chiens bizarroïdes.

Mais même si elle ne les tuaient pas, les balles semblaient les faire reculer, et c’était toujours ça de pris. Espérons que Leyla aurait une idée pour les butter définitivement, parce que là, Stephen était à court. Le plan s’arrêtait à rentrer dans le tas, il se s’attardait pas plus. Mais bon, les renforts étaient là, non ? Agitant son arme, le jeune chasseur ne quittait pas du regard les bestioles écumantes, qui semblaient avoir été douchées de leur enthousiasme par la balle reçue par leur chef.


"C’est marrant, on imaginerait presque que je vous fait peur !"

Lança Stephen sans se départir de son sourire. Oui, il aimait bien jouer les malins, et je rappelle que le fait que Leyla était là, en train de l’observer, n’entrait en aucun cas dans la balance ! Quoique… sans se mentir, Stephen savait qu’il appréciait que le regard de la jeune interne soit posé sur lui. Il n’avait pas le droit à l’erreur s’il ne voulait pas se ridiculiser, mais ne pouvait résister au plaisir de jouer les petits malins devant la jeune fille.

D’une balle soigneusement ajustée, il toucha un des animaux en plein dans le poitrail, et la force de l’impact envoya la chose rouler contre une poubelle dans un glapissement furieux. Elle se releva avec difficulté, ses yeux démoniaques posés sur le jeune homme, ses babines retroussées en un rictus sauvage. Stephen ne se laissa pas impressionné et, faisait un moulinet avec l’arme à feu, le regarda se relever avec difficulté.

C’était tout de même bizarre qu’ils n’attaquent pas, comme s’ils voulaient coincer les deux jeunes gens en attendant… quelque chose, ou quelqu’un. Le chasseur réfléchissait : quel était leur intérêt, là-dedans ? Mais alors qu’il pensait qu’ils allaient finir par déguerpir, deux des choses lui foncèrent dessus. Il en abattit un en pleine course, mais l’autre, tous crocs dehors, lui sauta dessus… et s’empala directement sur l’arme que le jeune homme venait de dégainer. Apparemment, l’argent devait les blesser plus sérieusement que les balles, car la chose ne bougeait plus. Stephen s’en débarrassa d’un violent coup d’épaule et la laissa retomber à terre, juste devant ses pieds. Penchant la tête, il fit un clin d’œil à Leyla, juste pour l’assurer qu’il avait la situation bien en main : manquait plus qu’elle intervienne alors qu’il n’avait pas besoin d’elle ! Les deux autres survivants, échaudés par la mort de leur camarade, tournaient en rond, et finirent par attaquer dans un bel ensemble : Stephen les repoussa à nouveau, et le dernier monstre survivant recula en gémissant, avant de tourner les talons et de partir en courant, loin des deux jeunes gens. Le chasseur ne put s’empêcher de railler cette lâcheté en claironnant


"Trouillard, va !"

Il se tourna ensuite vers Leyla, s’approchant de la jeune femme qui était appuyée contre le mur sombre de leur cachette. Il était légèrement essoufflé, et s’approcha d’elle en silence, sans émettre d’autre son que le bruit de sa respiration. Il la contempla longuement, admirant sans s’en cacher son visage, et finit par détourner le regard, le posant sur l’arme ensanglantée qu’il tenait à la main.

"Sacré couteau."

Passant l’arme à sa ceinture, il se passa la main dans les cheveux, grimaçant au contact de ses points de suture. Il n’avait pas d’autre blessure, et essuya rapidement ses mains tachés de sang sur son jean. Une sale habitude qui faisait grincer les dents de sa jeune sœur, mais il n’arrivait pas à s’en débarrasser, ce qui expliquait sa consommation excessive de vêtements. Une fois à peu près débarbouillé, il releva la tête, croisant le regard de Leyla, et n’eut qu’une envie : l’embrasser. Il s’approcha d’un pas, sans lâcher des yeux le visage de la jeune chasseuse, et s’approcha d’elle jusqu’à la frôler. Il sentait son sang battre dans ses tempes, et son attirance pour la jeune femme se lut dans ses yeux verts. Il resta ainsi quelques secondes, sans bouger, avant de finalement se ressaisir.

"Hum hum, heu… bon, on y retourne ?"

Demanda-t-il en se détournant précipitamment, afin de cacher le rouge qui lui était monté au joues. Qu’est-ce qui lui arrivait, pour qu’il se sente autant attiré par cette fille ? Il ne connaissait rien d’elle, à part son nom et le fait qu’elle chassait. Ah si, il savait aussi qu’elle posait des questions bizarres sur les élus, ce qui tendait à prouver qu’elle savait ce que lui, il pensait d’eux, et qu’elle ne partageait pas son opinion. Comment, dans ses conditions, pouvait-il éprouver quelque chose d’aussi fort pour elle ?

Il reprit sa marche silencieuse, sans même jeter un regard pour voir si Leyla le suivait ou pas. Inspirant à plein poumons l’air frais de la nuit, il se passa les deux mains sur le visage, murmurant pour lui-même

"Steph’, mon vieux, va falloir reprendre tes esprits. Le boulot d’abord !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Lun 14 Mai - 23:23

Elle observait toujours cette scène d'un oeil attentif, mais les "chiens" ne semblaient pas vraiment vouloir attaquer, c'était bien de trop étrange. Et elle avait raison de se méfier car les deux bestioles se jeterent alors sur le jeune homme. En même temps, s'ils les narguaient un peu nmoins et qu'il ne fesait pas son malin peut être que ça ne serait pas arrivé. C'est vrai quoi il les narguaient depuis tout à l'heure, il s'attendait à quoi a la fin. Enfin lorsque les animaux se jeterent sur lui, elle s'apreta alors à tirer dessus, mais apparement il se debrouilla tout seul...

Elle resta tout de même prête à attaquer, elle n'aimait pas vraiment ça rester à l'arrière sans rien pouvoir faire, disons qu'elle trouvait ça, comment dire ?! Enervant... Une fois qu'il les eut tous tués, il s'approcha alors de leyla en souriant. Elle contrairement à lui ne souriait pas, elle n'avait quand même pas eut peur pour lui ?!

Une chose était sure en tout cas desormais, c'est que si Melissa était dans le coin, elle les auraient surement déjà attaqués, elle voulait partir, mais c'est ce moment là que le jeune homme choisit alors pour ancrer son regard dans celui de la jeune femme, elle fit alors de même, de toutes manières, même si elle l'avait voulu, le contraire aurait été tout bonnement impossible, le gris vert de son regard etait si envoutant. Ils restèrent quelques secondes à s'observer, et si le jeune homme n'avait pas detourner le regard, elle l'aurait embrasser à coup sur.

Lorsqu'il repartit sans entendre sa réponse, elle resta alors quelques secondes appuyée contre le mur et elle souffla ensuite un bon coup, elle en avait besoin...


* C'est bon... ca va aller !*

Elle n'avait pas entendue ce que le jeune homme avait dit, elle le rattrapa alors à une allure plutôt modérée, bien qu'elle soit plus rapide que sa marche normale, une fois qu'elle l'eut alors rattraper, elle lui prit alors le bras pour le tourner vers elle, elle l'embrassa ensuite doucement... Pourquoi elle avait fait ça?! n'allez pas lui demander elle n'avait même pas la réponse elle même... Elle retira alors délicatement ses lèvres de celles du jeune homme et elle resta alors bloqué devant lui pendant quelques secondes, suite à quoi elle reprit alors sa marche san rien dire. De toutes manières tout ce qu'elle aurait pu dire à cet instant précis aurait été stupide ou inutile.

Elle n'attendait pas qu'il la rejoigne, a vrai dire, elle se demandait même comment il allait réagir face à ça, et voilà, elle avait encore baissé sa garde, heureuse qu'il n'y avait rien autour, sinon elle aurait pu se faire tuer en un rien de temps... Elle se tourna finalement vers le jeune homme.


"On devrais se séparer, on aura plus de chance de la trouver !"

Ce n'était pas vraiment un ordre, enfin légèrement quand même... Mais après tout, c'était la seule solution, la présence la troublait et elle n'arrivait plus à se concentrer comme elle l'était d'haitude, et ça, c'était plus dangeureux qu'autre chose. Elle ne le regardait pas dans les yeux, elle se sentait un peu génée après ce qu'elle venait de faire, mais elle était tellement attirée par lui, d'ailleur elle detestait cette attirance, elle le detestait, mais que faire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Lun 14 Mai - 23:52

Stephen entendit les pas de Leyla derrière lui, et inspira à nouveau une grande goulée d’air frais. Il fallait vraiment qu’il se calme, parce que là, il ne maîtrisait plus grand chose ! La main de la jeune femme, posé sur son bras, le fit se tourner lentement vers elle, et il n’eut rien le temps de faire qu’elle… l’embrassa. Stephen était si surpris qu’il se laissa faire, savourant la douceur des lèvres de la jolie chasseuse sur les siennes, oubliant tout ce qui l’entourait en dehors de la présence si rassurante de Leyla, de son odeur enivrante, de la proximité de son corps contre le sien. Le baiser était des plus spontanés et, quand la jeune femme se recula quelques minutes, le chasseur baissa ses yeux sur elle, sans prononcer un mot. Disons qu’il était encore un peu sous le choc, alors, il ne savait pas trop quoi faire. L’embrasser à son tour, lui sortir quelque chose ? Il n’avait pas encore finit de réfléchir qu’elle reprit sa marche, se détournant de son étreinte.

Le chasseur resta sans bouger, un peu interdit : à vrai dire, il avait encore du mal à réaliser ce qui venait de se passer, un peu comme si un rêve devenait réalité, mais qu’on pensait encore que ce n’était qu’un rêve. Ce baiser était comme il se l’était imaginé, tendre et savoureux, et le pire, c’est qu’il n’avait pas fait grand chose pour le mériter ! Finalement, son cerveau finit par lui intimer l’ordre de bouger, et un sourire s’épanouit lentement sur son visage. Ouah ! Il le savait, cette fille était géniale !

En même temps, il était fier de lui : il savait qu’elle craquerait la première ! Bon, par respect pour elle, il ne jouerait pas les prétentieux, mais la fierté se lisait dans ses yeux, tandis qu’il accélérait le pas pour rattraper la jeune fille. Il faut l’avouer, il ne s’attendait pas à ce baiser. Ok, elle l’attirait, et il savait que c’était réciproque, mais l’endroit était plutôt mal choisi ! A moins que… est-ce que par hasard, elle se serait inquiété pour lui tout à l’heure, quand il affrontait ces bestioles ? Peut-être bien que oui, ce n’était pas si bête quand on y réfléchit.

Mais avant qu’il n’ait pu rejoindre la jeune fille, celle-ci se tourna vers lui, en lui annonçant qu’il ferait mieux de se séparer. Stephen lui jeta un coup interrogateur, avant de lancer d’une voix moqueuse.


"Tu vois, j’t’avais bien dit qu’on aurait du prendre par le parc !"

Il n’avait pas pu s’empêcher de bien lui montrer que la plupart du temps, il avait raison. C’était un peu, même très puéril, mais ça lui plaisait assez de montrer qu’il était le meilleur. Cependant, pour adoucir sa remarque, il s’approcha de Leyla, passant avec douceur sa main sur la joue de la jeune fille, ses yeux plongés dans les siens. Et puis, sans prévenir, il se pencha vers elle et l’embrassa. Un baiser tendre et passionné, auquel Stephen pensait depuis un petit moment déjà. Faisant glisser sa main vers celle de la jeune femme, il finit par lâcher ses lèvres, reculant d’un pas sans pour autant lui lâcher la main.

"Je ne suis pas trop pour l’idée de se séparer. C’est peut-être ce qu’elle attend, après tout, voilà pourquoi elle ne se montre pas. En plus, pour l’instant, c’est plutôt moi qui ai eu raison, donc je pense qu’on devrait suivre mes conseils plutôt que les tiens."

La taquina-t-il avec un sourire charmeur, s’attardant sur les traits fins de son beau visage. Lui lâchant la main, il sortit l’arme à feu de sa ceinture, sortant le chien pour vérifier les balles restantes, avant de reposer ses yeux dans ceux de Leyla. Il se sentait bien en sa compagnie, et, même si sa présence le déconcentrait légèrement, il n’avait pas pour autant l’envie de la laisser seule.

"Et donc, je propose que nous rebroussions chemin et que nous allions explorer le parc. Et t’inquiète, je te promets de ne pas trop me vanter quand nous la retrouverons là où j’ai dit qu’elle était. A peine deux petites semaines, et je ne t’en parlerais plus !"

Promit-il en lui caressant les cheveux de sa main libre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Mar 15 Mai - 0:16

Si il avait cru qu'elle admettrait avoir eut tort à propos de l'endroit qu'elle avait choisit, il pouvait toujours rever, même si elle retrouvait Melissa dans le parc, elle trouverait bien quelque chose, comme par exemple, tu sais qu'elle a très bien pu se deplacer entre temps, enfin, elle n'était pas vraiment à court de justifications.Elle soupira alors en écoutant sa remarque plutôt enfantine, on aurait dit un de ses goss qui voulait toujours être le meilleur, en même temps, elle entrait dans son jeu alors elle n'avait pas grand chose à dire pour sa défense sur ce coup là.

Elle le vit alors s'approcher un peu trop et passer sa main sur son visage délicatement, avec une telle douceur. A ce moment là, elle aurait voulu fuir, c'est vrai c'est ce genre de relation qu'elle voulait justement éviter à tout prix. Pourquoi, tout simplement car c'était sa faiblesse. Il l'embrassa, et elle ne pouvait pas le repousser de toutes manières, c'était anatomiquement impossible, ses jambes étaient clouées au sol. Puis il s'ecarte légèrement, en gardant un contact avec elle, sa main, elle baissa un instant son regard sur celle ci, puis elle regarda alors ensuite de nouveau le jeune homme dans les yeux. Elle ne comprenait plus rien, c'est vrai, elle le connaissait depuis quoi quelques heures, enfin si on pouvait appeler ça connaitre, et elle savait très bien ce qu'il pensait des élus, elle savait tout aussi qu'elle devrait le tuer avant qu'il ne la tue elle, ou bien un autre élu, alors pourquoi elle avait cette attirance pour lui, pourquoi les choses n'étaient jamais plus simples ?!

Il n'était pas d'accord avec son idée, en même temps, il fesait tout pour la contredire, alors le contraire l'aurait réellement étonné. Il prenait cette chasse à la rigolade, tout comme leur baiser d'ailleurs, comme surement à peu près tout dans la vie.


"Je suis très sérieuse !"

Elle ne lui souriait pas, elle devait vraiment s'éloigner de lui ou cette histoire finirait surement mal, et puis elle avait aussi envie de retrouver Melissa par elle même, car elle s'était sentit totalement impuissante et inutile toute la soirée, et là, elle comptait bien se venger. Coute que coute...

"Ecoute je preferes travailler seule !"

Elle retira alors son visage lorsqu'il posa une main dessus, il devait la prendre pour une folle, elle l'embrassait, et la seconde d'après elle le repoussait, enfin en quelques sortes. Elle lui tourna alors le dos pour continuer à marcher dans la ville car elle restait persuadée que cette chère démone ne se cachait pas dans ce parc, et que ses chiens n'avaient pas été là par hazard. Elle se tourna une dernière fois vers Stephen.

"Bonne chance !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Mar 15 Mai - 0:39

[Alors là, si tu crois que je vais te laisser me planter là tout seul comme un imbécile, tu te trompes ! Xd]

Pourquoi les choses n’étaient jamais simples ? Tout simplement parce que sinon, ce serait beaucoup moins marrant ! Par contre, Stephen ne se doutait absolument pas que la fille qu’il venait d’embrasser, pour qui il ressentait tant d’attirance, était précisément l’une des choses qu’il chassait ! Il avait totalement oublié le petit incident de tout à l’heure, à savoir qu’il avait entendu ses pensées, mettant cela sur le compte du traumatisme, de la fatigue, de ses sentiments, bref, de tout un tas d’autres choses qui n’avaient rien à voir avec de la télépathie. Disons que s’il l’apprenait maintenant, il aurait un sacré choc, mais heureusement pour Leyla et pour lui, il n’était pas encore au courant. Chaque chose en son temps^^.

Quand elle lui lança qu’elle était très sérieuse, le sourire du jeune homme s’effaça légèrement. Lui aussi il était sérieux, seulement, être sérieux, ça n’empêchait pas de rigoler un peu ! La vie était vraiment trop courte, surtout avec leur boulot, pour faire la tête à chaque instant, et quand il pouvait rire un peu, il ne s’en privait pas. Ce boulot lui tenait à cœur, et la chasse au démon, il ne la prenait pas à la rigolade, bien au contraire mais ça aurait été stupide de tout prendre au tragique, du moins, c’était son avis.

Mais apparemment, ce n’était pas celui de Leyla, qui repoussa sa main avant de lui dire qu’elle préférait bosser en solo. Sur le coup, le jeune chasseur resta immobile, une lueur d’incompréhension dans ses yeux clairs. Il était un peu perdu : qui l’avait embrassé en premier, hein ? Ce n’était pas lui, c’était elle [Désolé, pas pu m’en empêcher Xd] alors pourquoi, maintenant, venait-elle lui dire qu’elle n’était plus intéressée ? Il savait que les filles étaient bizarres, mais Leyla venait de remporter la palme !

Stephen resta donc immobile, ne sachant trop comment réagir. Qu’est-ce qui lui prenait, elle devenait folle ou quoi ? Se doutant que s’il posait la question, elle n’apprécierait pas, il se contenta de la regarder en silence, essayant d’éviter, sans grand succès, de faire une mine de gamin perdu. Il ne comprenait pas, c’était visible… mais en même temps, il n’était pas télépathe, lui, il ne se doutait pas de ce qui se tramait dans la tête charmante de la jeune femme !

Cette dernière finit par tourner les talons, plantant là le chasseur avec un « bonne chance » pour le moins bizarre. Stephen se frotta la tête, avec un air de totale incompréhension. Elle avait pété un plomb ou quoi ? Pourquoi venait-elle de le laisser planter là, immobile, après un baiser qu’il avait trouvé particulièrement appréciable ? Loin de remettre en cause ses qualités de séducteur, car il savait que ce n’était absolument pas le problème, il hésita entre suivre la jeune fille et continuer la chasse. D’un côté, il fallait qu’il trouve Melissa, ils avaient un compte à régler tous les deux. Mais de l’autre, il n’avait pas envie de laisser Leyla sans protection, même si elle clamait qu’elle n’avait pas besoin d’un chevalier servant.

La petite silhouette de Leyla tourna à l’angle d’une rue, et Stephen prit sa décision : il allait la suivre, et tant pis si elle n’était pas d’accord ! Au pas de course, il rattrapa la jeune femme, posant la main sur son épaule en espérant ne pas l’effrayer : recevoir un coup de couteau perdu, ce n’était jamais très agréable. Il la força à se retourner, et lui lança d’une voix où perçait toute sa détermination


"Si jamais tu crois pouvoir te débarrasser de moi, tu te plantes ! Je tiens toujours mes promesses, et je t’ai promis de te rendre tes armes. Donc, que tu le veuilles ou non, jusqu’à ce qu’on trouve cette démone ou qu’on abandonne la poursuite, je ne te lâches pas d’une semelle."

"Et c’est non négociable !"


Ajouta-t-il en la voyant faire un mouvement pour s’écarter de lui. Le mensonge était grossier, mais il n’allait pas changer d’avis : ils restaient ensemble, ou sinon, il la traînerait de force jusqu’à sa voiture pour l’obliger à rentrer chez elle !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Mer 16 Mai - 22:08

[mince XD]

De toutes manière, le fait qu'elle soit élu, elle ne comptait pas lui en parler, après tout elle n'était pas suicidaire^^. Ca resterait son petit secret. Lorsqu'elle lui annonça qu'elle préfèrait travailler seule, elle remarqua très bien sa mine totalement perdu, le jeune homme ne comprenait plus rien, ce qui était plutôt logique étant donné la situation, après tout, elle venait de l'embrasser et la seconde d'après, elle se comportait avec lui d'une façon étrange, elle s'éloignait au maximum de lui... C'était la seule solution qu'elle avait réussit à trouver pour le moment. Leyla n'était pas particulièrement bizare, elle savait juste des choses que le jeune homme lui, ne savait pas. Sinon, ça aurait surement été lui qui aurait détalé en courant.

Elle avait reprit sa marche pensant qu'après ça, Stephen ne la suivrait pas, après tout son égo était tellement surement dimensionné qu'après la façon dont elle l'avait traité, il ne chercherait plus à la suivre. Alors lorsqu'il posa sa main sur son épaule, elle se retourna brusquement, et elle faillit même lui planter son couteau en plein ventre, heuresement pour lui, elle avait reconnu son parfum... Ils étaient assez proches... Trop à son gout.

Elle écouta attentivement ce qu'il avait à lui dire, elle lui devait bien ça le pauvre, puis elle recula d'un pas car la proximité qui reliait les deux jeunes gens devenait troublante. Elle le regarda alors dans les yeux, il semblait si determiné, on pouvait le sentir dans un tas de choses...


"Pourquoi est ce que tu tiens tant à venir avec moi ?!"

Peut être qu'avec ça, ça lui clouerait le bec, et qu'il finirait par laisser tomber. Et puis elle ne comprenait pas pourquoi il insistait autant, après tout, elle pouvait se débrouiller seule, elle l'avait toujours fait, mais apparement Stephen ne semblait pas vouloir la croire... Ca ne la derangeait pas qu'il soit là, elle apréciait même sa compagnie, et c'était d'ailleur ça le plus gros problème dans cette histoire. Elle était si éxédée qu'elle ne controlait plus ses pensées.

+ Pourquoi est ce que tu n'es pas vieux, chauve avec une dent en moins...+

Elle commença ensuite à se calmer pour se controler, il allait finir par entendre ce qu'elle pensait sans qu'elle le veuille vraiment, et ça c'était impossible. Elle attendit ensuite sa réponse en silence pensant à un tas de choses, comme par exemple, le fait que s'ils ne retrouvaient pas rapidement Melissa, elle ne savait pas vraiment ce qui allait se passer, et ça l'inquietait.

Elle n'esperait pas le recroiser en chasse tout les soirs, car comme il la prenait pour une fille sans défense, il jouerait les héros tout le temps comme avec ces chiens tout à l'heure, et elle ne suportais pas d'être en retrait. Elle finit alors par ajouter.


"Très bien ! Mais si on la retrouve, tu ne me fais pas le coup de tout à l'heure, je n'ai pas envie de te regarder te battre avec elle okay ?!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Ven 18 Mai - 2:16

Lorsque Leyla finit pas lever les yeux vers lui, Stephen se demanda que faire : il avait peut-être agi sur un coup de tête en la rattrapant. Il avait une chasse à mener, des milliers de choses à penser, et il était là, en train de courir après une fille qui, apparemment, n’avait pas très envie de le voir... ou tentait de le lui faire croire. Il n’était pas idiot, à la façon dont elle l’avait embrassé, il avait eu la certitude qu’elle l’attirait. Mais alors, pourquoi le repousser ? Là, il devait avouer qu’il était perdu. La seule personne avec qui il pourrait en parler, ce serait sa petite sœur, mais il n’avait pas envie qu’elle clame haut et fort que finalement, il l’avait trouvé, « la petite brunette qui enchaînerait son coeur ! ». Non, hors de question !

La phrase de Leyla acheva de le déboussoler, et il regarda la jeune chasseuse en face de lui d’un air perplexe. Pourquoi tenait-il tant que ça à la suivre ? La première réponse qui lui vint à l’esprit, je te suis parce que j’ai l’impression que maintenant que je te connais, je ne pourrais jamais me passer de toi, ne lui paraissait pas être une bonne réponse à sortir. Oui, il était attiré par elle, et alors ? Ca peut arriver, non, il n’était pas obligé de lui sortir bague, fleurs et tout le tralala ! Enfin, ça, il ne pouvait pas le dire non plus. Un sourire fugitif lui vint sur les lèvres, quand un souvenir lui remonta à l’esprit.

Il avait 9 ans, sa sœur, 4. Et elle aussi lui avait posé une question, une question en apparence simple, mais… Il connaissait la réponse, oui, seulement, il savait que ce n’était pas celle que le bout de chou, son regard dur levé vers lui, voulait entendre. Il y a parfois des vérités qu’il faut mieux cacher, car elle vous expose au regard des autres, et ça, le chasseur ne le voulait absolument pas. Et pourtant Leyla était là devant lui, lui adressant le même regard interrogateur que celui de sa sœur des années auparavant. Elle voulait une réponse, mais que lui dire ? La vérité, c’était exclu ! Restait à sortir un joli bobard, qui la rassurait sans qu’il n’est à se découvrir devant elle.


"Tout simplement pour te prouver que j’ai raison, que cette démone n’est pas là et que j’ai raison depuis le début."

**Parfait, Stephen. En plus de te trouver collant, elle va penser que tu es un gamin qui adore avoir le dernier mot. T’as des idées géniales, mon vieux !**

Ironisa-t-il mentalement, sans pourtant laisser paraître à la jeune femme qu’il mentait sur toute la ligne. Non, décidément, la vérité, ce n’était pas son fort. Elle le prendrait pour un attardé ? Tant pis, du moment qu’elle ne se doutait pas des vraies raisons, aucun problème. Mais pourquoi ne pouvait-il pas lui dire la vérité ? Tout simplement parce que… ça ne sortait pas ! Il était incapable de dire ce qu’il ressentait envers Leyla et, en attendant de le découvrir, il n’allait pas lui afficher ce qu’il pensait ressentir. Raisonnement tordu, mais je n’ai jamais dit que Stephen était simple comme garçon !

Leyla finit par le mettre en garde, et du coup, le jeune homme prit ça comme un assentiment. Il allait pouvoir rester avec elle, même si ce n’était pas dans les conditions qu’il souhaitait. Mais le chasseur finit par acquiescer, regardant la jeune interne avec son regard de chien battu.


"Ouais, promis. On essayera à deux, cette fois."

Pas qu’il eut l’intention de se battre seul, voyons, ce n’était absolument pas son style ! Bon, d’accord, c’était tout à fait son style, mais maintenant qu’il avait promis le contraire à la jeune fille, il n’allait pas se désister. Depuis tout petit, c’était ainsi qu’on l’avait éduqué : un homme n’a qu’une parole, il ne peut pas la donner ou la reprendre selon son bon vouloir. Son père fonctionnait ainsi, et il faisait de même : jamais il n’aurait consciemment trahi une promesse, jamais. Du coup, il faisait attention à ce qu’il disait mais, de toute façon, il promettait rarement sans être sur de pouvoir, au cas où, trouver une échappatoire. J’ai dit homme de parole, j’ai pas dit honnête^^.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leyla Kent

avatar

Féminin Nombre de messages : 155
Age : 29
Groupe : Chasseur de démons
Humeur : Vous voulez vraiment le savoir ?!
Coeur : Would you take my hand ?!
Date d'inscription : 20/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: Téléphatie
Phrase du jour: Tout le monde a des secrets... Ne t'attend pas à connaitre les miens...

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Mer 23 Mai - 21:47

[escuse j'ai eut des bug de pc Very Happy]

Bien sur qu'il lui plaisait, c'était assez évident, déjà car elle ne l'aurait jamais embrassé si c'était le contraire... Mais ce n'était pas ça qui la dérangeait vraiment en fait... C'était le fait qu'elle savait qui il était, elle sevait que elle et lui se serait impossible à cause de leur différences... Mais elle l'avait quand même fait, malgré tout ça, elle avait quand même embrassé ce jeune homme. Malgré tout ses principes... Et c'était ça qui l'enervait vraiment...

Elle eclata cependant de rire en entendant alors le jeune homme répondre un truc digne d'un goss de 5ans, mais ce qui la fit encore plus rire était ses pensées à vrai dire... Particulièrement amusantes. Elle se calma alors quelques minutes plus tard alors que le jeune homme la regardait d'une façon plutôt étrange, c'est vrai qu'il ne devait pas comprendre pourquoi elle riait...
"Tu sais que tu es aussi bornée qu'un goss de 5ans..."

Elle continua de sourire, ça l'amusait d'autant plus qu'elle était exactement comme lui... Elle était du genre, têtue, mais pas un peu têtue, non, du genre totalement bornée qui restait campée sur ses idées... C'est en cela qu'elle se reconnaissait un peu en lui... Enfin juste un peu hein ?! Parce que c'était à peu près leur seul point commun...

Ca lui permettait au moins de savoir qu'il n'abdiquerait pas... Alors autant le laisser venir avec elle en imposant quelques règles qu'il avait interêt à suivre à la lettre... Sinon, ça n'allait pas le faire... Il aurait surement eut droit à des réflexions à vie...


"Essayer ?! Non... Ca ne me suffit pas !"

Elle croisa alors les bras, c'est qu'elle le menait presque à la baguette là XD... Elle ne pensait pas avoir autant d'influence sur lui, enfin s'il voulait la prendre pour une petite fille sans défense tant mieux pour lui, mais qu'il ne s'amuse surtout pas à essayer de la défendre et jouer les super héros en se blessant pour, car de toutes manières, ça l'enervait plutôt que de lui faire un autre effet quelconque... Différente des autres filles ?! Euh... oui !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stephen Taylor

avatar

Masculin Nombre de messages : 116
Age : 34
Groupe : Chasseur
Humeur : Ca dépend de qui j'ai en face de moi...
Coeur : Déjà ferré, reste plus qu'à remonter la ligne!
Date d'inscription : 27/04/2007

Supernatural Side
Camp: Bien
Pouvoir: /
Phrase du jour: La vie est un combat : on ne doit compter sur personne d'autre que soi-même

MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   Jeu 24 Mai - 18:55

Stephen s’attendait à une remarque mordante, ou du moins à une plaisanterie, en disant à Leyla qu’il la suivait uniquement pour lui prouver qu’il avait raison. Il s’attendait à subir une moquerie, mais certainement pas à la voir éclater de rire. Il lui jeta un regard interrogateur, se demandant si tout compte fait, elle n’était pas folle. Ca expliquerait beaucoup de choses, en fait… mais non, il savait qu’elle n’était pas folle, il en avait déjà vu des gens tordues, mais la plupart tenaient des raisonnements beaucoup moins sensés que ceux de Leyla. Il la laissa donc se calmer, tout en lui jetant un regard en coin de temps à autre. Il n’aimait pas qu’on se paye sa tête, mais si en plus il ne savait pas pourquoi on le faisait, il n’aimait vraiment pas !

Prenant un air vexé quand elle le compara à un gamin, il haussa les épaules et fit mine d’être absorbé par la contemplation d’une benne à ordures. Il savait qu’elle avait en partie raison, et que son attitude confirmait un peu ce qu’elle venait de dire, mais il n’empêche… il n’empêche rien du tout, il avait envie de jouer les victimes et voilà tout ! Mais Leyla continuait de sourire, et le côté « plein de vie » du jeune homme revint à la charge. Il abandonna son attitude de gamin bougon et regarda la jeune femme avec un petit sourire, avant de se décider à lui répondre.


"Et toi, tu sais que tu as un sens de l’orientation déplorable ? On aurait du tourner à gauche au précédent carrefour, et pourtant, je n’en fais pas toute une histoire. On est quittes !"

Annonça-t-il avant de faire deux pas en avant, puis de tourner la tête pour voir si la jeune femme le suivait. Il déchanta bien vite : elle n’avait pas bougé d’un pouce. Et c’était lui, le têtu ? Elle était exactement pareil que lui, sauf que Stephen avait un très bon sens de l’orientation. Il se tourna vers elle, contemplant sans s’en cacher ses courbes parfaites et son visage décidé. Ce ne fut qu’après qu’il remarqua qu’elle avait croisé les bras, et il songea aussitôt qu’elle n’en avait pas fini avec lui. Elle n’allait pas le laisser s’en tirer sur une vague promesse de la laisser s’occuper de Melissa… dommage, il avait sincèrement pensé que cela marcherait.

Elle lui répliqua d’ailleurs que cela ne lui suffisait pas, et il la regarda avec une grimace un peu excédée. Elle voulait quoi, un papier signé ? Fallait pas y compter ! Stephen savait ce qu’il avait à faire, et il se sentirait beaucoup mieux si elle n’était pas là pour lui donner un coup de main. Mais comme, en même temps, il ne pouvait pas vraiment la laisser seule, il n’avait pas le choix, aussi répondit-il avec un soupir.

"Tu veux que je fasse quoi, que je te jure sur la tête de ma petite sœur que je te laisserais prendre part au combat ? C’est promis, je te laisserais même attaquer la première si tu veux !"

Un peu énervé d’avoir du lui dire ça alors qu’il avait la ferme intention de l’écarter de ce qu’il considérait comme son gibier, et aussi par le fait qu’elle l’avait dupé en beauté, il la regarda droit dans les yeux, soutenant son regard dur. Il avait parlé d’une façon plutôt brutale, mais il se sentait furieux contre lui-même. Pourquoi n’avait-il pas pu tout simplement dire non ? Mais le jeune chasseur sentit rapidement son énervement disparaître alors qu’il regardait, avec une admiration mal dissimulée, la splendide jeune femme qui se tenait devant lui. Reculant de quelques pas, il lui indiqua la route d’un ample mouvement du bras, avant de demander.

"Mais là, ce serait bien qu’on y aille, qu’en penses-tu ?"


[Pas grave! Et Melissa, si t'as envie de nous attaquer, c'est quand tu veux!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A besoin d'un docteur! [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A besoin d'un docteur! [Libre]
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» impossible de connecter lumia 610 a mon gps qui faisait main libre avec mon précédent nokia ?
» [REQUETE][RESOLU] Mode Haut-parleur main-libre ou mode normal grâce au proximity sensor
» Besoin d'aide sur photoshop Cs3
» J'ai besoin de toi, j'ai besoin de lui
» [recherche] kit main libre intra auriculaire htc desire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palo Alto :: Palo Alto :: Hôpital :: Admissions-
Sauter vers: