Palo Alto

When hunters become hunted
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]

Aller en bas 
AuteurMessage
Katherina Van Gareth
~~+DeadlyDoll+~~
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 31
Groupe : loup garou
Humeur : Triste
Coeur : A essayer de prendre
Date d'inscription : 22/05/2007

Supernatural Side
Camp: Neutre
Pouvoir: Force décuplée, sens hyperdéveloppé, rapiditée
Phrase du jour: Une fois qu'ont a touché le fond...il ne reste plus qu'à creuser...

MessageSujet: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Ven 1 Juin - 19:50

Katherina avait passé une bonne journée, et cela faisait longtemps que cela ne lui était pas arrivé pourquoi? D'abord parce que le soleil était caché par de gros nuages gris, menaçant à chaque seconde de faire tomber sur les sols son surplus d'eau. La jeune femme aimait lorsque le soleil était absent pourquoi? Tout simplement parce que lorsque le soleil brillait dans le ciel, les humeurs des gens devenaient plus légères...les gens étaient content, heureux...et ça, Katherina ne voulait pas se retrouvé éclaboussé par le bonheur des autres alors qu'elle, elle touchait le fond, nageait en plein brouillard. C'était ça Katherina Van Gareth...une jeune fille malheureuse qui en avait après la terre entière.
Aujourd'hui, celle-ci avait eu de très bonnes notes en ce qui concernait ses recherches en écologie ainsi qu'en science...elle adorait ça les recherches...enfin travaillant toujours par binômes, Kathe préférait se taper toutes les recherches plutôt que de présenter ses devoirs devant tout le monde, elle laissait ce soin à sa coéquipière habituelle qui aimait se faire remarquer alors bon...elles faisaient finalement une bonne équipe même si elles ne pouvaient pas trop se sentir.

En fin d'après midi seulement, la journée se gâta...elle remarqua sur son calendrier que la pleine lune était dans quelques jours et de ce fait, son cauchemar allait recommencer...comme à chaque pleine lune...le nombre de fois ou elle voulut se donner la mort afin que tout cela cesse, ne suffisait pas de ses deux mains pour les compter, mais trop lâche, elle ne réussit pas à s'enfoncer un pieux en argent dans le coeur...elle avait peur de la douleur.
Après les cours, le demoiselle se réfugia dans la forêt afin de vérifier son matériel...quel matériel? Et bien avant chaque transformation, la jeune fille à prit l'habitude de s'enchaîner dans les marais, afin qu'elle ne face de mal à personne, après plusieurs minutes de vérifications le jeune fille constata avec "enchantement" que tout semblait solide.


"Bon c'est pas tous mais il va falloir aller bosser..."

Ce soir exceptionnellement Katherina devait passer chez une de ces camarades de classe pour lui rendre un bouquin de physique/Chimie...une matière qu'elle n'appréciait pas des masses soit dit en passant mais il n'y avait pas le choix! La nuit était bien avancée maintenant, il était 23h14 et son ventre gargouillait, la faim se faisait sentir...La demoiselle se remémora se qu'elle avait fait pour voir si elle n'avait rien oublié...demain l'assistance social viendrait la voir pour faire le billant concernant l'année scolaire...voir pour les impôts...voir si son appartement loué par l'assistance était toujours décent...Soudain un bruit de pas se fit entendre dans son dos...aussitôt la jeune fille se raidit complètement...sur ses gardes, toutes griffes dehors, la jeune fille changea de direction pour s'assurer que c'était bien elle que l'individu suivait...Katherina était à présent dans le quartier résidentiel, tout le monde presque était couché...les pas la suivaient encore, elle accéléra et entendit les pas derrière elle en faire autant.
Ce petit manège commença à l'agacer, elle s'arrêta alors, afin de voir qui était ce poursuivant mais lorsqu'elle se retourna, elle ne vit plus personne...interloquée la blondinette se demanda si elle n'avait pas rêvé...l’orage se mit à gronder, et une pluie battante se mit à tomber…


"Il faut vraiment que j'aille dormir moi..."

Elle s'apprêta alors à reprendre sa route lorsque quelque chose lui tomba dessus...c'était un homme, pâle comme la mort, possesseur de deux belles canines acérées, prête à la vider de son sang. Katherina eu juste le temps de l'empêcher de s'approcher lus de sa gorge en le retenant de ses bras frêles...rassemblant ses forces, Kath envoya voler le jeune vampire à quelques mètres de la.

*Un vampire? Sa existe?*

Jamais elle n'avait été confronté à des vampires, en fait elle ne savait même pas qu'ils existaient...elle n'était pas vraiment au courant des activités spirituelles qui se passaient en ville...il y avait bien des loups garous alors pourquoi pas des vampires?

" Lupus!"

Cria le vampire.

"Laisse moi te vider de ton sang, les êtres comme toi n'ont pas le droit d'exister!"

Apparemment le vampire ne portait pas les Homini Lupus dans son coeur...sentant que le mec n'allait pas la laisser tranquille, elle décida de fuir...Katherina était encore immature quand à l'expérience de ce servir de ses nouvelles capacités. Elle arriva alors vers une maison un peu plus reculée que les autres et décida de se cacher dans le jardin de celui-ci, tremblant de tous ses membres.

*Mais merde...je ne demande qu'à vivre en paix...*

Soudain elle sentit quelque chose la tirer par les cheveux, l'obligeant à sortir de sa cachette...elle croyait bien que son cuire chevelu allait céder tellement la poigne du vampire était puissante.
Ce dernier, sans ménagement lui asséna un puissant coup de poing au niveau de la lèvre inférieur, projetant la petite poupée vide à plusieurs mètres...un liquide chaud coulait dans sa bouche, de plus en plus abondant...elle devina alors que ce fut du sang...elle le recracha alors, ne manquant pas d'en faire couler sur son pull bleu claire à rayures noires.
Sonnée, la demoiselle ne se relevait pas, préférant recouvrer ses esprits...mais l'autre ne lui laissa pas cette chance et la saisit de nouveau par ses longs cheveux blonds et la balança contre la baie vitrée de la maison, celle-ci se brisa sous l'impact (il va être content le proprio ^^") Un morceau de verre vint se loger dans le flanc gauche de la jeune femme.
La douleur était telle que Katherina crue qu'elle allait s'évanouir...toujours allongée sur le dos, Katherina perdait beaucoup de sang le temps que le loup qui était en elle se charge de la plaie.
Le vampire, jubilant, se pencha vers elle:


"Tu es un nouveau né dit moi...quelle aubaine, aller cela ne sera pas long..."

Doucement, le nosferatu tourna légèrement la nuque afin d'achever sa besogne en vidant la demoiselle de son sang...Il se pencha encore et encore jusqu'à être arrivé à la hauteur de la carotide de la jeune fille.

"Adieu!"

On entendit un "SPLATCH" puis un bruit d'étouffement...le vampire avait un bout de verre tranché dans la gorge, perdant son sang...C'était Katherina qui avec l'énergie du désespoir avait prit le premier objet qui était à sa porté.
Les yeux exorbités, le vampire allait l'achevé lorsque la lumière s'alluma...le propriétaire allait surgir d'un moment à l'autre...préférant garder l'anonymat le nosferatu s'enfuit tandis que Katherina se traina jusque derrière le premier canapé, un bout de verre dans la main, recroquevillé sur elle même afin que l'humain ne la repère pas...mais c'était impossible, il y avait de longues traînées de sang qui allait jusqu'à sa cachette.
La demoiselle était plus blanche que jamais, du sang avait coulé sur son jean. Avant que l'homme ne débarqua dans la pièce, Katherina essaya de retirer le bout de verre, se mordant la lèvre afin de ne pas hurler de douleur...les pas de l'occupant des lieux se rapprochaient, voila...il avait pénétré dans la pièce...il était à présent devant elle...
La jeune femme ne put terminer d'enlever le morceau de verre qui la traversait de part et d'autre et menaça sans bouger l'homme qui se tenait devant elle...son regard gris brillant était dur, la souffrance se lisait sur son visage portant encore les marques de l'enfance.
Ses mains serraient tellement fort le morceau de verre avec lequel elle menaçait le nouveau venu, qu'elle s'entailla les paumes des mains...elle tremblait de peur tel un chaton apeuré, mais aussi de froid à cause de la pluie.
Elle n'avait pas eu de chance de se retrouver nez à nez devant ce Banks...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Banks
>>Pro Exorciste<<
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 31
Groupe : Chasseurs.
Humeur : Normal, ni énervé, ni calme.
Coeur : A Prendre! à celle qui veut!
Date d'inscription : 23/04/2007

Supernatural Side
Camp: Chasseur.
Pouvoir: Aucun.
Phrase du jour: L'homme est un animal comme les autres.

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Dim 3 Juin - 20:48

Tony, comme à son habitude, avait fait route dès le petit matin vers les endroits les plus reculés, espérant tomber sur une perle rare d'origine surnaturel. C'est donc de chez lui, vers 9 h 11, que Tony partit en direction du cimétière, une histoire parlait d'un être sombre et intriguant, beaucoup de témoins avait vu ce dernier macher et trainer dans le cimétière. Armé de son fameux fusil à gros sel et à argent, Tony commença sa journée en enquêtant sur le sujet, plusieurs indices laissait prétendre que l'homme, ou la créature, en question avait une certaine habilité pour la discrétion, ce qui expliquait l'absence complète de traces lors de son passage, pour plus de détails, Tony partit voir le gardien du cimétière pour l'interroger:

" Bonjour Monsieur, voilà j'ai appris que récemment une présence dans le cimetière était régulièrement apercut. Que pouvez vous me dire de plus sur ce personnage ?"

" Et bien, écoutez, je ne sais pas plus que les autres, le seul truc que je peux ajouter c'est que ce gars est drôlement fort, parce que il est passé des dizaines de fois et personne n'a jamais pu voir une seul traces de son passage"

" Je vous remercie, bonne journée."

Une fois ce petit témoignage d'entendut, Tony eu finit avec son investigation, il décida, vers 11 h 48, en attendant le soir, de rentrer chez lui examiner ce qu'il avait trouvé, c'est ainsi qu'à 12 h 59, Tony clancha la porte de sa maison, posa, dans l'entrée, son sac pleinement remplit, puis avant de faire le moindre efforts physique ou mental, Tony décida de faire une légère sièste. Après une petite heure et demi de sommeil Tony se réveilla enfin, il déscendit de sa chambre et alla chercher son sac pour voir et se remémorer un peu ce qu'il avait pu collecter au cimetière. Rien, voilà ce qu'il avait pu trouver sur le terrain, seul les dires du gardien venait ajouter à ce grand mistère...fatigué, Tony partit en ville pour faire un p'ti tour tranquille, loin des réflexions de l'enquête. Pensif, Tony se perdit dans ses pensées et ses souvenirs, plusieurs images remontèrent du très fond de sa mémoire. Le sacrifice de sa mère ainsi que celui de son père, revint aussi fort qu'un raz de marais, l'obligeant à s'assoir sur un banc, Tony semblait bloqué dans ses pensées, ne pouvant se tirer de là. Alors que le bus 24 de 14 h 57 passait, Tony fut surprit par le coup de clacson, ce qui le sortit de sa torpeur. Se relevant doucement, Tony continua sa route, déambulant dans la ville en attente de quelque chose que lui même ne savait ce que c'était, peut être un signe qui le pousserait à faire encore plus dans son "métier"...Au bout de plus d'une heure, Tony rentra une petite minute chez lui pour reprendre ses affaires et repartir en chasse. A 15 h 35, il partit se cacher dans le cimetière en attendant l'arrivé de l'individu non identifié, une fois ce dernier de présent, et après deux heures d'attente, Tony sortit brusquement de sa cachette et braqua l'homme de son fusil à balles d'argents. Tout en le fixant du regard, Tony sortit une petite fiole d'eau qu'il agita, cette dernière, une fois agitée, laissa passer un rayon de lumière très intense, rendant aveugle l'inconnu. Profitant de cela, Tony répliqua:

" Alors mon grand, on fait la veillée ? "

A cette remarque, l'homme ne répondit pas, seul un sourire sur son visage s'afficha laissant paraître qu'il n'allait pas laisser Tony faire ce qu'il voulait. Alors que Tony ne s'attendait à rien de la part du bonhomme, ce dernier se jeta sur lui, l'attaquant au visage et tentant de lui crever les yeux, mais, dans un moment de colère, Tony repoussa l'assaillant et lui tira dessus, tombant lourdement sur le sol avant de ne plus bouger. Tony s'approcha lentement sur lui, fusil toujours braqué sur son adversaire et retira le vêtement qui empêchait de voir son visage, à la grande surprise du chasseur, l'homme n'avait pas de visage, juste un forme approximatif d'un nez et d'une bouche, sans oreilles, ni d'oeil. A la secondes même ou le visage fut découvert, l'homme inconnu se désagrégea en poussière. Le combat fini, un peu épuisé, Tony décida d'aller prendre un verre dans un des bars du coin, il entra, vers 17 h 55, commenda un Ice Tea (pas d'alcool, c'est mauvais pour la santé^^) et se posa sur la table près de lui...le verre de fini et bu, Tony régla sa note et repartit chez lui, achavé par sa journée, Tony ne pensait qu'à se coucher, il avait connu pas mal de journées difficiles mais jamais comme celle ci. Arrivant devant son pavillon, Tony sortit ses clés et les introduisit dans la serrure, il fit deux tours et clancha la porte sans imaginer un instant ce qui avait dans son appartement...une femme, ensanglantée et armée se tenait de vant lui, elle semblait complètement paniquée, comme si elle avait vu le Diable en personne, essayant de calmer le jeu Tony répliqua:

" N'ayez crainte, je ne vous veux aucun mal, je veux juste savoir ce que vous faites ici...Et surtout si vous allez bien, il vaudrait mieux appeler les urgence...

Malgré le ton rassurant de Tony, la jeune demoiselle semblait ne pas le prendre en considération, elle avait l'air complètement horrifiée. Tony pensa que c'était du au fait qu'il portait tout son attiraille, il le posa donc délicatement sur le sol pour ne pas effreyer encore plus l'invitée surprise. Tout en prenant une clé de son troussot, Tony réprit:

" Je vais aller dans la salle de bain, je vais prendre le trousse de soin d'urgence, pour vous soigner, sinon vous risquez de vous vider de votre sang..."

Il partit donc dans la salle de bain qui était près de l'entrée - il pouvait donc voir à travers le miroir ce que faisait la jeune fille - et prit la trousse sur le coté. Tony la posa sur la petite table...enfin ce qui en restait, et sortit des pansements et de l'alcool pour désinfecter, puis il répliqua:

" Tenez, allez y soignez vous, sinon ça risque de s'infecter, je vous laisse faire, je ne vous touche même pas..."

Intérieurement, Tony espèrait avoir convaincu la jeune femme de sa bonne volonté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alien-predator.forumactif.fr/index.htm
Katherina Van Gareth
~~+DeadlyDoll+~~
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 31
Groupe : loup garou
Humeur : Triste
Coeur : A essayer de prendre
Date d'inscription : 22/05/2007

Supernatural Side
Camp: Neutre
Pouvoir: Force décuplée, sens hyperdéveloppé, rapiditée
Phrase du jour: Une fois qu'ont a touché le fond...il ne reste plus qu'à creuser...

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Dim 3 Juin - 21:19

Katherina était toujours assise sur le sol, pâlissant de secondes en secondes, dieu que cela faisait mal un bout de verre en travers du corps...faut dire aussi qu'après le vol plané qu'elle avait fait au travers de la véranda, il n'y avait rien d'étonnant.
L'homme lâcha tout un matériel lorsqu'il l'aperçut, du matériel bien étrange...un chasseur? C'était bien comme sa qu'Ethan avait qualifié ces personnes avant qu'il se lance à sa poursuite afin de la mordre. Bon sang! Il fallait qu'elle tombe sur l'ennemi des forces obscures alors qu'elle était en train de se vider sur sa moquette!
Il commença à parler, apparemment il n'avait pas l'intention de lui nuire mais on ne savait jamais...et puis il commença à dire des choses idiotes du genre: "si vous allez bien". Entre ses dents la demoiselle articula d'une voix assez basse mais suffisamment forte pour qu'il puisse l'entendre.


" J'ai un bout de véranda au travers du corps, je me vide de mon sang sur vôtre tapis, et vous me demandez si je vais bien?!"

Sa voix se brisa, parler lui était douloureux, Katherina lâcha définitivement le morceau de verre qu'elle tenait dans ses mains coupées, pour se défendre, et elle entreprit de s'extraire elle même le dernier morceau de verre hors de son corps.
Katherina serrait les dents, les larmes aux yeux, manquant de s'évanouir sous la douleur...elle s'adossa au mur qui se trouvait derrière elle, ses lèvres étaient pâles, et son front trempé de sueur. Rassemblant son courage et ses forces, Kath tira un bon coup et ne put s'empêcher de hurler sa douleur.


"Non! Pas les urgences...surtout pas! "

Ses grands yeux gris s'étaient agrandis de frayeur...que lui arriverait’ il si on retrouvait un ADN différent de ceux des humains normaux si on lui faisait une prise de sang comme il est coutume...
L'homme arriva bientôt avec une trousse de secoure, dedans il y avait des pansements mais pas de bandes...pour arrêter son hémorrhagie, Katherina déchira un morceau de son tee-shirt imbibé de liquide rouge et s'entoura le bassin avec.


"Vous...vous n'avez pas de bandes? "

Il y avait de l'alcool près d'elle...ses yeux roulèrent dans ses orbites, elle lui parla les yeux fermés le temps que ses vertiges se calment.

"Vous voulez me tuer ou quoi...l'alcool...sa pique et c'est nul pour désinfecter...Vous..."

Elle reprit son souffle: "Vous devriez mettre à jour votre trousse de soins..."

Elle toussa un fin filet de sang lui coula entre les lèvres...elle continuait à appuyer sur ses plaies, Katherina commençait à avoir vraiment froid.

"Vous...vous savez...je...je viens de de voir un...vamp...vampire...Je suis pas folle...je..."

La demoiselle reprit une nouvelle fois son souffle:

" Je l'ai vue...il m'a jeté sur vôtre véranda.....Vous avez de...de la morphine ou des anti douleurs? Aucun organe vital n'a été touché...mais...sa fait très mal..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Banks
>>Pro Exorciste<<
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 31
Groupe : Chasseurs.
Humeur : Normal, ni énervé, ni calme.
Coeur : A Prendre! à celle qui veut!
Date d'inscription : 23/04/2007

Supernatural Side
Camp: Chasseur.
Pouvoir: Aucun.
Phrase du jour: L'homme est un animal comme les autres.

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Mer 6 Juin - 21:48

Dans le moment présent de la panique, Tony posa quelques questions hors propos, ce qui ne manqua pas à l'attention de l'inconnue ensanglantée. Elle fit, d'ailleur, la remarque plutôt rapiement avec un ton dans la voix indiquant que ce genre de questions paressaient plutôt futiles. Tout en disant cela, Tony pû constater que cette dernière ne semblait ne plus pouvoir dire une phrase sans souffrir le martyr...puis elle lacha son morceau de verre de la main, pour, finalement, tenter de retirer le dernier morceau qui était encore dans la chair de cette jeune demoiselle. En enlevant ce dernier, la jeune femme devint en un clin d'oeil pâle, à la limite de l'évanouissement, mais elle réussissa tout de même à rester consciente mais dû quand même s'adosser contre le mur situé derrière elle. Trampée de sueur, son visage laissait lire la volonté dans son geste, à vouloir retirer ce morceau de verre, elle tira d'un coup sec mais ne pû empêcher la douleur de soritr, le cri déchira sa gorge...puis elle reprit avec une certaine agressivité dans la voix et sur le visage, affirmant qu'il ne fallait pas appeler les urgences...malgré le problème actuel. Puis elle commença à prendre le nécessaire dans la trousse lorsqu'elle fit la remarque qu'il n'y avait pas de bande, Tony, surprit, répliqua:

" Ah bon ?! Et bien elles doivent être dans la salle de bain, dans ma petite armoire, je vais les chercher."

Quelques seconde après, Tony revena avec les fameux bandage et lui donna. Alors que Tony se disait que tout pouvait lui arriver dans la vie, mais en aucun cas il aurait pensé à ça...L'inconnue sortit Tony de ses pensées en protestant que l'alcool n'était pas utile et qu'il fallait qu'il mette sa trousse de soin à jour...Tony, dans sa grande bonté, répliqua:

" C'est de l'alcool à 70°, c'est fait pour les blessures ouvertes, ça pique pas beaucoup, franchement, je vais pas mettre de la Vodka dans une trousse de soin d'urgence..."Dit-il en levant les yeux, montrant bien le ton sarcastique de sa réflexion.

Alors que Tony faisait son petit discours, la jeune femme commença à tousser et à cracher du sang, puis elle commença à partir dans une crise de conscience, comme si elle venait tout juste de comprendre ce qui venait de lui arriver. Elle affirma s'être fait attaquée par un Vampire, puis, en reprenant son souffle, elle demanda si Tony avait de la morphine ou des anti-douleurs, ce à quoi répondit Tony:

" Oui, y'en a dans la trousse dans la petite poche sur le coté gauche...un vampire vous dites ? Vous pourriez le reconnaitre si je vous montrez des images ?"

Tony, connaissant le système surnaturel comme sa poche, commeça par montrer du doigt les livres dans la bibliothèque à fond de la pièce à droite, tout en se déplaçant vers eux. Tony prit, après avoir jeté un coup d'oeil à la va-vite, un livre, semblait-il pas très jeune, qui se nommé "Ominus Nocturna, Les Légendes des plus grands.", Tony se mit donc assit sur la petit fauteuil situé juste à coté et fixa de nouveau la jeune femme, puis répliqua:

" Bon, maintenant que nous sommes un peu plus intime, de part les choses, je me présente, je m'appel Tony, Tony Banks, je suis chasseur...de surnaturel, et d'après ce que j'ai pû voir, vous devez être une Hominus Lupus, un loup-garou quoi, mais n'ayez crainte je ne vous veux aucun mal, je ne chasse pas les Lupus, sauf ceux qui nuient à la société, ce qui me semble ne pas être votre cas. Donc pour en revenir à votre problème, je vous prierez de bien vouloir venir observer attentivement les images et photos présentes dans ce livre, afin de retrouver et de tuer l'Ominus qui vous a attaqué."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alien-predator.forumactif.fr/index.htm
Katherina Van Gareth
~~+DeadlyDoll+~~
avatar

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 31
Groupe : loup garou
Humeur : Triste
Coeur : A essayer de prendre
Date d'inscription : 22/05/2007

Supernatural Side
Camp: Neutre
Pouvoir: Force décuplée, sens hyperdéveloppé, rapiditée
Phrase du jour: Une fois qu'ont a touché le fond...il ne reste plus qu'à creuser...

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Jeu 7 Juin - 2:38

Tony revint avec plusieurs longues bandes qu'elle saisit tant bien que mal. Dans deux jour elle n'aura plus qu'une vilaine cicatrice puisque l'arrivée imminente de la pleine lune accélérait le processus de cicatrisation. Les blessures, depuis qu'elle s'attachait pendant ses crises "lupussienne", elle se réveillait souvent recouverte de son propre sang, les poignets déchirés, la peau de la cage thoracique maculée de bleus et de déchirures de part et d'autre...il lui arrivait aussi de se mordre elle même les poignets afin de pouvoir s'échapper de ses fers, mais cela ne c'était vue que rarement, alors les blessures ça la connaissaient, en plus elle avait suivit en parallèle de ses études une formation de soins aux premiers secours.
Sans attendre une seconde de plus, elle prit plusieurs compresses et retira le morceau de son tee-shirt trempé d'hémoglobine.
Prenant la première compresse, elle en aspergea ses fibres entremêlées d'alcool à 70°, elle ressentit le produit froid dans sa plaie, cela piquait tout de même, arrachant à la demoiselle des petits gémissements étouffés.
Elle rétorqua à la réplique de la Vodka...oh il était de ce bord là? A faire des remarques cyniques dans des moments pareils? Katherina et Tony étaient du même bord alors...bon nombre de fois elle avait fait pleurer du monde autour d'elle à cause de ses répliques aussi corrosive qu'un flacon de DesTop renversé sur la peau d'un individu.


"Vous devriez...Certainement plus efficace pour la douleur que les analgésiques...à se propos vous en avez? Vodka, Bourbon, bref quelque chose de fort? J'en aurais besoin pour la douleur...les...effets sont plus rapides."

Katherina espérait que le chasseur lui donne au moins la bouteille...bon ce n'était pas vraiment féminin et de plus la louve détestait boire, elle ne supportait pas l'alcool et cela la rassurait quand à la certitude de ne plus avoir à s'en faire pour les douleurs effroyables de sa blessures...elle plaignait Prométhée qui fut enchaîné à un rochet et condamné à se faire dévorer éternellement le foie vivant par un aigle.
D'un geste tremblant, fébrile la demoiselle saisit d'autres compresses qu'elle tandis à l'homme qui était en train de lui demander quel vampire lui avait fait cela.


"Avant toute chose, pouvez-vous m'aidez, j'ai besoin que vous teniez cette compresse sur la plaie de mon dos."

Sans l'aide du chasseur, la jeune femme ne pourrait attacher convenablement sa bande et cela risquerait de ne pas laisser le flux sanguin s'arrêter de couler de ses plaies.

"Vous savez...je ne pense pas que cela vous servira à grand chose...peut-être qu'il va mourir je lui ai enfoncé un bout de verre en travers de la gorge...s'il l'enlève, l'hémorragie sera immanquablement foudroyante..."

Il y avait la carotique qui était touchée et la veine jugulaire...le verre faisait rempart avec l'échappement sanguin...enfin pour le moment mais cet idiot l'avait certainement retiré...par pure réflexe crétin pensa t'elle...enfin elle ne savait pas comment fonctionnait le mode de survie des vampires...un humain normal serait mort mais un vampire...
Elle finissait d'attacher la bande supérieur à la bande inférieur et s'adossa contre le mur, épuisée comme lorsqu'elle avait courut dans ces bois pour échappé au mec qui était responsable de sa métamorphose.
Le manque de sang était un mal universel, touchant n'importe quelle race, aussi démoniaque fut elle...Sauf les esprits.

Tony se présenta...mais elle ne voulait pas, en fait elle n'était pas du genre à s'ouvrir aux autres, surtout à cause de son passé...le simple fait de nouer des liens de discussions avec quelqu'un qu'elle serait susceptible de tuer à la prochaine pleine lune la terrorisait...Mais apparemment le mec n'était pas dupe, il savait ce qu'elle était...peut-être en aillant entendu sa protestation virulente pour aller aux urgences.


"...Loup-Garou? Mais vous êtes dingue, vous croyez que si j'étais un loup garou je me serais laissez avoir? Que je serais dans cet état?"

Mentit la jeune femme...le rideau de la porte vitrée était à porté de main, d'un geste lent elle tira sur celui-ci pour qu'elle se protège du froid.

"Vous croyez que je serais morte de froid si j'étais un loup-garou?"

Sa voix était un murmure, et elle attendait sa bouteille d'alcool qui pourrait l'assommer une bonne fois pour toute pour ne plus souffrir...souffrir...il ne lui était arrivée que ça depuis sa transformation...

" C'était un homme mesurant bien 1.80m de longs cheveux noirs...un teint de cadavre...normal...des yeux rouges comme le sang, et brillant...et puis il avait un nez plutôt crochu et oui...une cicatrice sur l'arcade droite pour le reste...je ne m'en souviens plus..."

Sa jolie tête blonde s'affaissa sur le côté du divan, ses yeux redevenus aussi mélancolique qu'à l'ordinaire voir plus, elle souffla dans ses mains afin de les réchauffer et ensuite précisa:

"Je ne suis personne..."

Elle ne faisait pas vraiment confiance au chasseur...sous prétexte qu'elle ne nuisait soit disant pas à la population? Mais qu'en savait-il? Elle avait démembré sa famille le soir de sa première métamorphose et cela c'était répété durant plusieurs années...elle avait le sang de plus d'une cinquantaine de personne sur les mains...aucun survivant...jamais...

"Admettons que je sois un loup géant...je ne vous fait pas confiance...quoi de plus banal que de faire croire qu'elle est en sécurité avec son ennemi...c'est le meilleur moyen d'attraper du gibier...lui faire croire qu'il n'est pas un danger pour vous....Alors qu'aller-vous faire au final...je n'aime pas que l'ont tourne autour du peau...vous aller attendre que je m'affaiblisse encore un peu pour être assuré que je n'opposerai aucune résistance et après...vous ajouterez ma tête à vos trophées..."

Une voix froide, monocorde, une certaine lassitude c'était installée en Katherina, le regard plongé dans le vide, elle fixait un point invisible.

"Désolée pour votre verrière...mais je n'ai pas d'argent pour vous rembourser..."

L'assistance social qui c'était occupée de Katherina depuis la mort de ses parents, stipulait bien que si des dégradations matérielles étaient réalisées, cela serait pour sa poche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tony Banks
>>Pro Exorciste<<
avatar

Masculin Nombre de messages : 160
Age : 31
Groupe : Chasseurs.
Humeur : Normal, ni énervé, ni calme.
Coeur : A Prendre! à celle qui veut!
Date d'inscription : 23/04/2007

Supernatural Side
Camp: Chasseur.
Pouvoir: Aucun.
Phrase du jour: L'homme est un animal comme les autres.

MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   Mer 13 Juin - 21:28

Une fois les conpresses dans les mains la jeune fille, cette dernière commença à se soigner en aspergeant l'alcool à 70° dessus, puis appliqua le bandage sur ses blessures, à ce moment, la jeune blessée eu quelques petits gémissements de douleur mais tout en étant silencieuse. E, tout cas, à la surprise de Tony, l'idée de la Vodka avait, supposément, son petit chemin dans la tête de la jeune demoiselle, car cette dernière demande si Tony avait une bouteille dans le coin, ce à quoi il répondit :

" Si, j'en ai, vous voulez quoi ? Vodka, Gin, Taquilla, Liqueur ?"

Tout en disant ce la, Tony se dirigea vers un petit meuble, lorsque celui ci l'ouvrit, plusieurs alcools étaient présentes, une bonne quinzaines de bouteille. Prenant la première à portée de main, Tony offra le bouteille de Vodka à son "invtée". Attendant toujours sa réponse, la jeune femme, toujours ensanglantée dans le salon, demande un coup de main à Tony, elle lui demanda de presser le bandage situé dans son dos, ce qu'il fit de suite. Tout en coordonnant ses mouvements, la jeune demoiselle fit la remarque que le vampire ne c'était pas tiré sans mal non plus, elle lui avait plenté un morceau de verre dans la gorge, si il venait à l'enlever, l'hémorragie était certaine. Tony, ne répondant pas tout de suite à cette remarque, se dirigea vers sa bibliothèque et sortit un ouvrage, assez ancien d'apparence, il commença à le feuilleter et réprit d'un ton calme :

" Le plus simple pour lui, avec cette blessure, serait de partir en chasse et une fois la victime de repéré, voir même de capturée, il lui suffit d'enlever le morceau de verre et directement après de mordre la victime pour ne pas se vider de son sang trop vite et laisser le temps à son corps de se régéner. En gros, votre vampire est encore en vie, soyez-en sûr."

Pendant le discours de Tony, la jeune femme avait eu le temps de finir son bandage et s'était adossée contre le mur, la seconde suivante, cette dernière eu une réaction des plus logique à "l'élucubration" de Tony, mais le chasseur savait reconnaitre un Lupus lorsqu'il en voyait un, la "victime" alla même jusqu'à prétendre avoir froid. C'est pourquoi, une fois être revenu de la salle de bain, Tony montra une petite fiole et répliqua :

" Donc si j'en crois ce que vous dites, vous n'étes pas un loup-garou, donc si je vous jete cette eau bénite dessus, elle ne vous blrûlera pas ? Mais comme je vous l'ai dis, je ne vous veux aucun mal."Dit-il avec un p'ti sourire en coin.

Puis ne laissant pas la temps de réagir, Tony reprit aussitôt :

" Alors, décrivez moi ce vampire..."

La jeune demoiselle commença donc par le décrire...un homme mesurant 1.80m de longs cheveux noirs, des yeux rouges comme le sang, et brillant, un nez plutôt crochu et une cicatrice sur l'arcade droite. Tony n'eu même pas le temps de dire quoique ce soit, que la jeune fille reprit en affirmant qu'elle était personne, puis, reprenant ses esprits, elle répliqua que si même éventuellement elle l'était, elle ne lui faisait pas confiance. C'est à ce moment que la jeune femme partie dans un moment de stresse assez important, affirma que le meilleur moyen de tuer quelques c'était de l'amadouer, elle s'imaginait que Tony voulait faire un trophé avec elle. Tony, plus que légérement surpris par cette petite crise de nerf, répliqua calmement :

" Euh...Et bien, je ne voyais pas ça comme ça mais bon...d'un autre coté, un Lupus mort ne reste pas Lupus, ça ne fait qu'une tête d'humain, j'en vois pas trop l'intérêt..."Dit-il avec une légére pointe d'humour.

Puis, alors qu'un petit blanc venait de s'installer, la jeune femme rétorqua une nouvelle fois qu'elle était désolée pour la verrière et qu'elle n'avait pas les moyens de rembourser, Tony, toujours avec son calme habituel, reprit :

" C'est rien, l'assurance s'en occupera. Sinon vous allez pas rester dans mon salon éternellement, vous voulez peut être dormir quelque part ? Non ? Au deuxième j'ai une seconde chambre, si vous voulez vous pouvez rester juste pour cette nuit et demain, je vous accompagnerez où vous le souhaitez."

Tony savait très bien que cette nuit, il ne risquait rien étant donné que ce n'était pas la pleine lune...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://alien-predator.forumactif.fr/index.htm
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nuit pluvieuse, vendalisme [PV avec Tony Banks]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuit pluvieuse
» Nuit pluvieuse
» une nuit pluvieuse...
» PHOTO DE NUIT AVEC UN TZ6
» Panoramique de nuit !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Palo Alto :: Logements :: Résidence Johnson :: Maison de Tony Banks-
Sauter vers: